Welcome to Artzone35

Vincent Solheid
Romamor 04

350,00

2019
Dessin
Technique mixte sur papier bible

Pièce unique

12 x 17 cm : 350 €

⇒ Une demande personnalisée ? Contactez-nous

 

Romamor

C’était mon premier (long) séjour à Rome. Pourtant, depuis toujours, j’use de la religion chrétienne, de la réutilisation des scènes religieuses, de l’imagerie du Christ. Et donc, ne pas être (encore) aller à Rome, à la source en quelque sorte, était un peu étonnant et en même temps, ça décuplait l’envie. Quand Stéfano, l’adorable concierge de l’Academia, m’a ouvert la porte de ma chambre, j’ai su dans la seconde que j’y reviendrai. Je n’étais pas encore entré que je voulais déjà y revenir. Un rayon de lumière traversait la pièce, de la fenêtre jusqu’au lit. Une lumière de fin d’hiver. Qui ne me quittera pas.

A l’Academia, dans ma chambre, à mon bureau (grand, robuste, art déco), à la lumière du jour ou de la lampe (lourde, stable, métallique) de bureau, j’ai dessiné avec mon bic à quatre couleurs sur toutes sortes de papiers, de l’aube à la nuit, chaque jours. Dans une totale liberté. Dégagé de toutes les pollutions, sans communication, sans sonneries, sans bla bla.

Juste les voix de France culture sur Pasolini ou Fernando Nannetti, les visites “entrées libres” à Le Carravage dans les églises, les traversées quotidiennes du parc de la villa Borghèse. Le printemps en hiver. Espace ouvert, calme, lumineux. Comme une très longue méditation. Ou j’étais bien comme dans le ventre de ma mère. Dans l’indispensable confort du temps que l’on prend.

Aussi, j’y ai retrouvé les petites drogueries comme celle que ma mère tenait, ou on vend de tout, des mouchoirs en tissus, des gaines couleurs chairs pour les dames, des tabliers de ménagères, des assiettes en étains et de la poudre à lessiver. Des bonbons sur le comptoir.

Le passé, tous les passés de Rome sont présents.

Format

30×40, 50×70

Catégorie : Étiquette :
Updating…
  • Votre panier est vide.